SW_COMP4++

Call number
32
Composites 4++
Strategic focus
Composites & Processes
Industries

Coexpair

Sobelcomp

MTU

Research bodies

UMons

ULiège

Total budget

2.9 M€

Project type
R&D

La fabrication de pièces en matériaux composites connaît un essor du fait de la maîtrise des procédés de mise à forme qui permettent de réaliser des pièces de grandes dimensions, de plus en plus intégrées et dans des tolérances serrées, garantissant des propriétés mécaniques élevées sous un gain de poids appréciable. Dans le domaine aéronautique plus spécifiquement, ces pièces composites à très haute valeur ajoutée nécessitent un contrôle avancé du process complexe de fabrication.

Le projet « Comp4++ » ambitionne de doter les moyens de production développés par Coexpair d’une « intelligence » permettant de détecter anticipativement les anomalies du cycle de production, et ce, de manière à encore gagner sur le taux de conformité des pièces produites. Il s’agit ici de développer des outils

informatiques d’« Intelligence Assistée par Ordinateur » ou IAO qui couvre le périmètre de la gestion des équipements (presses, injecteurs, moules) bénéficiant d’un traitement des relevés de mesures effectués tout au long du processus de fabrication et de contrôle.

Le besoin est réel et stratégique à l’heure du 4.0, puisqu’il n’existe toujours pas d’outil standard dans le domaine des composites applicable aux procédés spéciaux : les données restent généralement post-traitées manuellement, au cas par cas. L’objectif de Comp4++ est par conséquent de développer cet outil à l’adresse des producteurs de pièces aéronautiques, à savoir les OEM et Tiers-1 du secteur. Le chantier est certes très vaste : nous pourrions viser un projet très large et peu focalisé. La volonté est bien d’obtenir un progrès, concret et mesurable (d’où le ++ de l’acronyme du projet : comme en informatique, un incrément d’une unité, minimal mais concret), notamment en améliorant le taux de conformité des pièces en composites.

Le projet part d’une base concrète de systèmes initiés par Coexpair en lien avec ses équipements. Il visera à fédérer d’autres PME, Sobelcomp et MTU. Les sociétés partenaires du projet sont actives dans le secteur des matériaux composites aéronautiques, un des axes fondateurs du pôle Skywin. Elles ont toutes créé des emplois grâce à une approche « sciences appliquées » de leurs procédés de fabrication.

Les 3 sociétés sont perpétuellement en recherche d’amélioration de la qualité de leur production : la recherche est réalisée par des ingénieurs qui recherchent la cause racine des problèmes rencontrés. La recherche demande d’analyser les données de production. La quantité de donnée disponible est importante, seule une partie est analysée de façon systématique pour atteindre un niveau de confiance suffisant, et prendre des décisions. Les partenaires du projet mettent déjà en œuvre différentes techniques (6 Sigma etc.) pour améliorer leur démarche intellectuelle et la qualité d’analyse de leurs données. Le projet Comp4++ permettra d’analyser ces démarches intellectuelles, les méthodologies Qualité en place (EN9100 et ISO 9001) et les données disponibles dans le but développer des outils informatiques d’« Intelligence Assistée par Ordinateur » ou IAO.

Tout comme la CAO ou la FAO ont permis aux ingénieurs de prendre des décisions plus rapides et avec plus de confiance, l’IAO développée dans ce projet permettra des décisions plus rapides basées sur une analyse plus large des données disponibles. Le but du projet est donc en premier d’améliorer la compétitivité des partenaires du projet.

Le noyau du système sera pensé pour être ouvert et extensible à des modules particuliers, à chaque cas d’usage, à chaque type d’équipement. L’Université de Mons (UMons-ILIA & -GMECA) apportera ses connaissances en gestion de bases de données et intelligence artificielle (UMons-ILIA/-GMECA) afin de guider les industriels dans le choix de leur solution, dans l’architecture du noyau et des modules. L’Université de Liège quant à elle met à disposition son savoir-faire reconnu dans les caractérisations des matériaux anodisés pour les applications notamment liées au secteur de l’aéronautique (ULiège-GREEnMat).