Spacebel épisode 1 : création de ScanWorld

L’observation de la Terre n’a plus de secrets pour Spacebel. Depuis plus de trente ans, l’entreprise belge développe des logiciels pour différents types d’infrastructures spatiales européennes. Forte de ses activités transversales à tous les échelons de l’industrie spatiale et s’appuyant sur son expertise dans le domaine des applications spatiales, la PME, en collaboration avec la société d’investissement SRIW, a récemment créé une start-up nommée ScanWorld.

L'objectif de cette nouvelle filiale domiciliée dans le Liège Science Park ? Commercialiser les données et les services développés à partir d’une constellation de 5 à 10 petits satellites d’imagerie hyperspectrale de haute qualité. Dans un premier temps, la société se concentrera sur les services d’observation de la végétation au profit de l’agriculture et de la foresterie avant de s’adresser petit à petit à d’autres secteurs tels que l’énergie, l’industrie minière ou la défense.

ScanWorld prévoit de lancer un satellite prototype en 2023. La première série de satellites devrait graviter autour de notre planète en 2025 alors que le deuxième lot garantissant la pleine capacité opérationnelle avec un taux de revisite de deux fois par semaine, est planifié pour 2026. La start-up sera le propriétaire et l’opérateur de la constellation ainsi que des images que la spin-off  commercialisera. 

En avance de phase, ScanWorld propose dès à présent une large gamme d’applications et de services basés, d’une part, sur les données du programme européen Copernicus ou, d’autres part, sur des images hyperspectrales fournies par un réseau de partenaires. Les possibilités sont multiples : prédiction de la qualité et de la quantité des récoltes, identification des espèces d’arbres, suivi de zones inondées, surveillance du niveau de chlorophylle, détection de métaux lourds dans le sol… 

Plus d’infos sur www.scanworld.be

Secteurs
space

Actualités du secteur

ERA : un nouveau bras pour l’ISS ; un contrat à long terme pour Spacebel

Ça y est ! Après vingt ans de développements techniques, d'évolutions et de mises au point, en passant par quatre scénarios différents, le bras(...)
space

Technical Airborne Components (TAC) repris par Latécoère

Latécoère, partenaire toulousain de premier rang des grands constructeurs aéronautiques internationaux, a annoncé l’acquisition de Technical Airborne(...)
aero
space
aero

Amos signe un contrat avec Micos pour la mission Proba-3

Amos s'est vu attribuer par Micos (Suisse) un contrat pour la livraison d'un équipement critique de vol en formation pour la mission Proba-3 de l(...)
space