Les nouveaux axes technologiques de Skywin

Aux deux filières initiales - l'aéronautique et le spatial - au lancement de Skywin, en 2006, se sont ajoutées deux nouvelles : les drones, un secteur récemment éclos, et la défense, qui en voyant son importance croître est sortie du giron de l'aéronautique. 

Mais l'évolution primordiale de cette fin d'année est la redéfinition des axes technologiques du pôle, déclinés à présent en "Structures and Propulsion", "Innovative Materials", "Embedded Systems", "Data Intelligence" et "Simulation". 

 

Reprenons les axes un par un…

Structures, propulsion et sous-systèmes volants

Cet axe couvre l’ensemble des éléments de structure et l’intégration de ceux-ci pour avions, drones, systèmes de propulsion, lanceurs et satellites, à toutes les étapes de leur cycle de vie. Il englobe l’adaptation des systèmes et sous-systèmes existants pour prendre en compte la problématique de la transition environnementale.

A plus long terme, cet axe va au-delà de cette adaptation en intégrant progressivement les énergies de demain (H2, carburants de synthèse, hybridation, électrification, etc.) qui vont profondément transformer les systèmes et sous-systèmes volants du futur.

 

Matériaux et procédés innovants

Cet axe recouvre divers aspects applicables aux systèmes et sous-systèmes volants (avions, drones, lanceurs, satellites) :

  • les matériaux (métalliques, composites, matériaux intelligents), leurs procédés de fabrication et procédés spéciaux associés (ex. additive manufacturing, procédés composites avancés, équipements de mise en œuvre etc.),
  • les composants mécaniques et leur assemblage,
  • les traitements de surface et revêtements

L’axe tient également compte des aspects qualification / certification spécifiques au secteur. En outre, il prend en compte la problématique de la transition environnementale, notamment en intégrant les principes de l’économie circulaire. Et enfin, il est supporté par les solutions développées par l’axe ci-dessous consacré à la gestion des données et l’intelligence artificielle, notamment pour s’intégrer à la mise en place d’une industrie du futur.

 

Systèmes embarqués et communicants

Le troisième axe couvre les Systèmes embarqués dans les systèmes et sous-systèmes volants (capteurs, senseurs, systèmes de communication, gestion  de l‘énergie, interfaces humain/machine) permettant de répondre aux principaux enjeux constitués par les quatre piliers suivants :

  • l’autonomie portée par l’intelligence artificielle embarquée ;
  • l’électrification dont l’enjeu est la montée en puissance et en tension ;
  • la connectivité permanente un enjeu de taille sur terre, sur mer, dans les airs et l’espace ;
  • la cyber-sécurité en offrant des plateformes sures et intègres.

Les Systèmes embarqués contribuent aux enjeux de la continuité numérique, du traitement massif des données, des systèmes de systèmes et de la miniaturisation dans tous les domaines tels que les drones et les satellites.

 

Économie des données, Intelligence Artificielle

C’est l’axe consacré aux méthodes et outils destinés au traitement et à l’exploitation des données. Tout d’abord, il couvre l’économie des Données et l’intégration spécifique de l’Intelligence Artificielle. Ensuite, il inclut les services liés aux données d’observation terrestre (espace, drones, etc.) et celles issues des bancs de tests et de maintenance. Enfin, il supporte développement de l’industrie du futur (4.0)

En fait, cet axe est fournisseur des autres axes auxquels il apporte des solutions, par exemple en matière de conception, simulation, production, opération, maintenance (notamment prédictive) et il alimente en solution tout ce qui est en lien avec les thématiques Matériaux / Procédés et Structure / Propulsion / Sous-systèmes.

 

Simulation, modélisation et moyens d’essais

Ce dernier axe regroupe

  • le développement d’algorithmes et de logiciels de conception agile et sûre ;
  • le développement et l’exploitation de méthodes de simulation numérique et de techniques de jumeau numérique ;
  • les moyens de tests au sol et de simulations physiques (NDT, bancs moteurs, systèmes autonomes, aérodynamiques, vibrations, rayonnements, conditions extrêmes, etc.).

Il apporte des solutions innovantes pour les quatre axes précédents en réduisant le « time to market » pour l’introduction de nouvelles technologies différenciantes, fiables et certifiées dans les systèmes et sous-systèmes volants.

Secteurs
aero
space
drone
aero
ingen

Actualités du secteur

AnyShape déménage, et voit grand...

Après avoir totalement revu et rafraichi son branding début de l'automne, AnyShape s'est aujourd’hui installé dans un nouveau bâtiment plus de cinq(...)
aero
space
drone
aero
ingen

L’invité du mois : Etienne Pourbaix, directeur de Skywin

L'auteur de l'édito de cette newsletter est également son invité du mois. Cela peut paraître surprenant, mais l'actualité l'exige : la refonte des(...)
aero
space
drone
aero
ingen

Quels défis pour la simulation des problèmes de vibrations dans les turbomachines ?

Les machines tournantes sont au cœur de bon nombre de structures mécaniques. Elles font rouler les voitures, voler les avions, et nous permettent de(...)
aero
space
drone
aero
ingen