ERA : un nouveau bras pour l’ISS ; un contrat à long terme pour Spacebel

Ça y est ! Après vingt ans de développements techniques, d'évolutions et de mises au point, en passant par quatre scénarios différents, le bras robotique européen (ERA) a finalement été lancé le 21 juillet 2021 à bord d'une puissante fusée Proton depuis le cosmodrome de Baïkonour (Kazakhstan). Le module de laboratoire polyvalent russe, la base d'attache d'ERA appelée « Nauka », l’a accompagné vers la Station spatiale internationale. Pour Spacebel, ce décollage tant attendu est un événement important. En effet, depuis 1994, la PME d'ingénierie logicielle est étroitement impliquée dans la réalisation de ce robot intelligent 100% européen.

ERA est un bras robotique entièrement programmable, doté d'un coude, d'épaules et même de poignets, à rejoindre le module russe de la Station spatiale internationale (ISS). Avec ses 11m en longueur et un poids de 630kg, cette espèce de grue pourra manipuler des charges utiles jusqu'à 8.000 kg de l'intérieur vers l'extérieur du segment russe de l'ISS. En outre, il sera utilisé pendant les phases d'entretien telles que la maintenance des batteries solaires, l'installation et le remplacement d'éléments, le contrôle visuel des parois extérieures de l'ISS, etc. ERA fonctionnera soit de manière autonome, soit sur commande des astronautes. Son contrôle - en temps réel ou en mode préprogrammé – pourra s’effectuer non seulement depuis l'intérieur mais également à  l'extérieur de la station orbitale, ce qui constitue une caractéristique tout à fait innovante et révolutionnaire par rapport à ses homologues canadien et japonais déjà connectés à l'ISS.

Spacebel a plusieurs développements logiciels ERA à son actif ; ceux-ci ont été maintenus, mis à jour et peaufinés au fil des années :

  • Le principal contrat ERA concerne la conception et la réalisation de l'interface homme-machine (IHM) couvrant toutes les commandes ERA ainsi que la surveillance de l'activité et du statut de l'outil. L'IHM manipulera avec précision le bras robotique depuis le module pressurisé russe ;
  • En outre, Spacebel a participé au développement de l'équipement ERA au sol, en particulier le simulateur ERA (« Mission Planning and Training Equipment – MPTE ») qui permet aux astronautes de s'entraîner à la manipulation du bras robotique sur Terre, c.-à-d. avant leur mission dans l'Espace ;
  • Enfin, Spacebel a fourni un simulateur embarqué simplifié. Grâce à ce « Refresher Trainer equipment – RTR », l'équipage pourra continuer à s'entraîner à bord de l'ISS afin de se préparer à ses fonctions avec le bras robotique.

Pour l'équipe Spacebel, le départ du bras robotique vers l'ISS constitue le couronnement tant attendu de nombreuses années riches en défis dans le domaine du vol spatial habité.

Plus d’infos : https://esamultimedia.esa.int/docs/science/ERA_brochure_EN.pdf

Secteurs
space

Actualités du secteur

Thales Alenia Space et le ballon Stratobus

Thales Alenia Space, société conjointe entre Thales (67 %) et Leonardo (33 %), a réalisé un vol de démonstration visant à valider la chaîne de(...)
space

VKI présente un système de propulsion électrique par aspiration d’air

Les satellites en très basse orbite terrestre (Very Low Earth Orbit, Vleo) ont le potentiel d’égaliser les réseaux de télécommunication au sol les(...)
space

Technical Airborne Components (TAC) repris par Latécoère

Latécoère, partenaire toulousain de premier rang des grands constructeurs aéronautiques internationaux, a annoncé l’acquisition de Technical Airborne(...)
aero
space
aero