Elois, l’instrument hyperspectral compact d’Amos, bientôt à bord d’un microsatellite

Amos S.A., la société belge se spécialisant dans le design et la fabrication d’instruments optiques à hautes performances, vient de signer un contrat avec l’Agence spatiale européenne (ESA) pour fabriquer et qualifier un premier modèle de vol de son imageur hyperspectral compact appelé Elois.

Grâce au soutien financier de la Politique scientifique fédérale (Belspo), ce projet co-financé par Amos livrera la caméra qui sera embarquée sur une plateforme « InnoSat » développée par OHB Sweden AB et dont le lancement est prévu en 2024.

Les deux sociétés ont en effet été sélectionnées pour réaliser une mission de démonstration en orbite (« In Orbit Demonstration » – IOD) faisant partie de l'initiative « Horizon 2020 IOD/IOV » de l'Union européenne. Ce programme permet à l'industrie européenne de démontrer et valider dans l'espace leurs technologies et produits les plus prometteurs. De telles missions sont essentielles pour encourager l'innovation et développer les capacités spatiales. Elles illustrent l'engagement de la Commission européenne à maximiser la compétitivité, l'indépendance et la durabilité des services du secteur spatial européen.

Amos, tirant profit de sa vaste expérience en design et fabrication d'éléments optiques « free form », a développé un instrument hyperspectral compact et léger dédié aux petits satellites et offrant une combinaison unique alliant large fauchée (70 km), couverture spectrale étendue (VIS-NIR-Swir), haute résolution spatiale et spectrale ainsi qu'une excellente radiométrie. Cette performance élevée est atteinte grâce à l'intégration de différentes innovations technologiques d'Amos telles qu'un réseau de diffraction « free form » et « multi-blazed ».

L'expertise unique développée par Amos au travers du programme Elois a en outre été récompensée par sa sélection en tant que membre de de la « Core Team », dirigée par OHB System AG (Allemagne) et chargée du développement du futur instrument Chime (Sentinel 10), la mission hyperspectrale phare du programme « Copernicus Expansion » de l'Union européenne.

Philippe Gilson, CEO d'Amos précise qu’ « Amos a un long historique de livraison de composants avancés aux grands intégrateurs de satellites, depuis des miroirs complexes jusqu' à des sous-systèmes opto-mécaniques complets. Notre Elois représente le meilleur des deux mondes : des performances dignes de missions institutionnelles de grande ampleur réunies dans une caméra compatible avec les petits satellites considérés par les startups du "New Space" et les nouvelles nations du spatial pour leurs constellations de télédétection. Avec cette première IOD, nous traçons la voie pour notre future gamme d'instruments d'Observation de la Terre qui représente la contribution d'Amos à mieux observer, comprendre et réagir aux multiples changements affectant notre belle planète. »

Pour plus d’informations :

Vincent Tigny

Director, Sales & Marketing, Amos Instrumentation

vincent.tigny@amos.be  

Secteurs
space

Actualités du secteur

Les matériaux composites mis en exergue dans le roadshow des partenaires du projet Aacoma

C’est avec un grand intérêt qu’une cinquantaine de participants ont rejoint le roadshow organisé par les partenaires du Projet Interreg EMR – Aacoma(...)
aero
space
drone

CSL : une méthode révolutionnaire pour réduire la lumière parasite sur les télescopes spatiaux

Une équipe de chercheurs du Centre spatial de l’Université de Liège (CSL), qui vient de recevoir 18 millions d’euros pour étendre ses infrastructures(...)
space

Quels défis pour la simulation des problèmes de vibrations dans les turbomachines ?

Les machines tournantes sont au cœur de bon nombre de structures mécaniques. Elles font rouler les voitures, voler les avions, et nous permettent de(...)
aero
space
drone
aero
ingen