Amos acteur de Météosat troisième génération (MTG)

Après plusieurs années d'intenses travaux de conception, de fabrication et de tests dans ses installations de Liège, Amos vient de recevoir le feu vert de ses clients, OHB, Thales et l’ESA, pour livrer le premier modèle de vol d'un sous-système clé pour la mission spatiale Météosat troisième génération. MTG, la nouvelle génération de satellites météorologiques européens, remplacera prochainement les satellites Météosat Seconde Génération qui sont en service depuis 2002.

Avec deux satellites en orbite et de nouvelles technologies à bord, MTG fournira des données plus précises et plus fréquentes qui amélioreront considérablement la qualité de nos prévisions météorologiques quotidiennes. En particulier, l'un des satellites jumeaux, MTG-S, embarquera un sondeur infrarouge (IRS) conçu pour fournir des profils d'humidité, de température et de vents en quatre dimensions, avec une résolution spatiale de 4 km et une résolution temporelle de 30 minutes. Ces données seront particulièrement utiles pour améliorer les alertes concernant la localisation et l'intensité des orages.

Amos a été mandaté par OHB pour livrer deux modèles de vol du « Back Telescope Assembly » (BTA), une partie essentielle de l'IRS. Le but du BTA est de relayer la lumière collectée par le télescope d’observation de la Terre de l’IRS vers l'interféromètre infrarouge situé au cœur de l'instrument. Le BTA est composé de quatre optiques ultra précises supportées et contrôlées thermiquement dans une structure aluminium allégée à l’extrême de 40 x 40 x 15 cm. Une interface de montage a été spécifiquement conçue pour garantir la stabilité du système qui sera monté sur une structure satellite en composite carbone.

Philippe Gilson, directeur général d'Amos, a déclaré : « Nous sommes particulièrement fiers de livrer cet équipement à OHB. Il démontre la capacité d'Amos à fournir des systèmes spatiaux complets, non seulement constitués d’ensembles opto-mécaniques de haut de gamme, mais comprenant également un système de contrôle thermique actif redondant, une enveloppe MLI et un ensemble complet de capteurs thermiques. C'est une étape importante dans notre stratégie de développement d'instruments optiques complets pour les petites missions spatiales ».

Le premier BTA va à présent être transporté chez OHB, près de Munich, en Allemagne, où il sera intégré dans l'instrument IRS. Il sera ensuite installé sur le premier satellite MTG-S et sera lancé en orbite géostationnaire. Le Back Telescope Assembly fait partie des quatre grands contrats attribués à Amos dans le cadre de la mission MTG. Les satellites Météosat sont exploités par Eumetsat, l'Organisation européenne pour l'Exploitation des Satellites météorologiques.

Secteurs
space

Actualités du secteur

20th Annual Aerospace Conference

The PNAA Conference in Seattle is one of the biggest supplier conferences worldwide and offers various possibilities to connect with leading(...)
aero
space
drone
ingen

Le satellite Altius : belge avec des logiciels Spacebel

Un contrat majeur avec l’ESA hisse Spacebel parmi les acteurs principaux de cette nouvelle mission d’observation de la Terre prometteuse. Déjà(...)
space

Amos signe un nouveau contrat avec OIP Sensor Systems pour surveiller le CO2 dans notre atmosphère

Amos a signé un nouveau contrat avec OIP Sensor Systems pour la livraison du télescope du Cloud Imager, l'un des instruments à embarquer dans la(...)
space