Un nouveau robot et une nomination pour Dumoulin Aero

Dumoulin Aero SA poursuit son avancée dans le monde de l’industrie 4.0 avec l’acquisition du nouveau robot Armin Série C pour son département fraisage. Opérationnel dans une quinzaine de jours, son rôle sera de seconder les opérateurs dans leurs tâches les plus répétitives aidant ainsi à maximiser la production.

 

Avec une croissance de 20% par an au cours des cinq dernières années, Dumoulin Aero fait partie, pour la deuxième année consécutive, des cinquante entreprises belges en forte croissante reprises par Deloitte pour organiser sa compétition Fast50.

 

 

 

 

 

Non seulement investie dans les nouvelles technologies, l’entreprise liégeoise participe activement à la promotion du métier en pénurie qu’est celui d’opérateur sur machine à commande numérique. Dans ce but, la société travaille en étroite collaboration avec les centres de formation tels que Technifutur, notamment dans le cadre de leur nouveau programme de formation « This is Usinage », mais aussi l’IFAPME et les écoles de la région.  Dumoulin Aero forme ainsi plusieurs stagiaires chaque année dans le but de créer avec eux une relation professionnelle future durable. De ce fait, l’entreprise a été nominée pour les Sésames d’Agoria 2018 dont la cérémonie aura lieu le 24 octobre à Gosselies.

 

Robot Armin
Le nouveau robot Armin Série C

 

L’entreprise participe également à plusieurs salons. Elle était présente au Salon des Métiers de l’Aéronautique, de la Mécanique de précision et du Spatial en avril dernier, à la première édition de l’Aerospace Summit Brussels ces 19 et 20 septembre et se réjouit d’être au Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace à Paris en juin prochain.

Secteurs
aero

Actualités du secteur

Investissement de 2 millions d’euros pour Précimetal

La fonderie Précimetal Precision Castings, bien connue pour ses réalisations de composants mécaniques, en aciers et alliages par le procédé de la(...)
aero
aero

Le portrait du mois : Philippe Dedecker, de Feronyl

Grand voyageur et amoureux des belles carrosseries, Philippe Dedecker n’est, à 68 ans, toujours pas prêt à se reposer. Son vrai hobby, c’est le(...)
aero