Trois nouveaux projets labellisés par le Gouvernement Wallon

Lors de sa séance du 14 mars 2019, le Gouvernement Wallon a labellisé deux projets collaboratifs de R&D déposés par Skywin lors de l'appel de décembre 2018.

Ce succès pour le pôle est complété par la labellisation d'un projet d'investissement déposé par la société Technochim dans le cadre de sa stratégie de développement.

Le projet SW_LDCOMP est le premier projet collaboratif international de Skywin, qui a pu être mis sur pied grâce à la bonne collaboration issue des relations établies depuis plusieurs années avec le CRIAQ (Consortium de Recherche et d'Innovation en Aérospatiale au Québec)

SW_LDCOMP

LDCOMP, Laboratoire Digital pour Composites, vise le développement d’une gamme complète d’outils de contrôle nondestructif
pour les structures en matériaux composites à géométrie complexe. Ces outils seront basés sur la
robotisation et l’exploitation combinée des méthodes digitales de CND : la shearographie, la thermographie, la
radiographie et le laser à ultrasons. Ce projet, labellisé par Skywin et planifié sur 3 années, est mené par la société
Optrion et les industriels wallons NDT Pro, Alkar, Safran Aero Boosters et Citius Engineering. Les partenaires
scientifiques du projet sont le Centre Spatial de Liège, le Centre Technologique en Aérospatiale du Québec ainsi que le
programme de recherche On Duty. LDCOMP est le premier projet transnational financé conjointement par Skywin et le
CRIAQ. Les partenaires industriels québécois Visiooimage et Bombardier complètent le consortium. Au terme du projet,
les résultats seront valorisés autour de plusieurs axes : un laboratoire avec une nouvelle offre de services, la vente
d’équipements et d’installations robotisées et une gamme complète de formations en CND composites.

SW_4EQUIP

Confrontée à une hausse des coûts du kérosène et à une pression toujours plus forte sur les émissions de gaz
à effets de serre, l'industrie aéronautique mise notamment sur l'électrification de ses produits. Dans cette
mouvance, Safran Aero Boosters travaille sur l’électrification des équipements d’huile pour turboréacteurs. Ses
recherches visent à doter ses produits de composants électriques et électroniques pour optimiser la régulation
des fluides. Une tâche complexe vu l’environnement sévère en termes de température et de vibration dans
lequel ils évoluent.
En plus de son bureau d’Etudes, Safran Aero Boosters s’est entouré de partenaires comme les Universités
UCL et ULB et des sociétés comme BitAndByte, GDTech, nSilition. Open Engineering, Taipro, V2i et VDDTech.

Secteurs
aero

Actualités du secteur

Clean Sky 2 : Nouvel appel à propositions

Le 10ème appel à propositions de Clean Sky 2 devrait être lancé dans le courant du mois de mai 2019. La liste préliminaire et les descriptions des(...)
aero
drone
ingen

Réseautage de Hautes Ecoles à la Sonaca

Six Hautes Ecoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont participé à la Sonaca à un événement de réseautage de dimension internationale. L’Université(...)
aero

Portrait du mois : François Lepot, de Safran Aero Boosters

Le changement dans la continuité… Cette formule quelque peu éculée recèle souvent une réalité profonde, ou tout au moins une volonté sincère. Comme(...)
aero
space