Skywin

 

 

Actualités

  
  

21/11/2017 - 2 nouveaux projets R&D Skywin labellisés

2 nouveaux projets d’innovation collaborative déposés par le pôle Skywin dans le cadre du 21ième appel à projets viennent de se faire labelliser par le Gouvernement wallon.

Le premier projet est le projet NESPEL (NEwSPace Electronics), porté par la PME DELTATEC, se concentre sur l’évolution qu’impose le NewSpace aux systèmes électroniques embarqués dans des satellites : des solutions moins coûteuses, tant en matière de développement que de fabrication, des fabrications récurrentes et des délais de production raccourcis. Pour atteindre ces objectifs, il faut travailler sur plusieurs tableaux : de nouvelles approches technologiques sont à adopter, autorisant notamment l’utilisation circonstanciée de certains composants commerciaux ou militaires, des méthodologies de développement souples doivent être mises en oeuvre, les aspects de qualification doivent être étudiés de manière nouvelle. En plus de DELTATEC, le Consortium est composé de l’ industriel THALES ALENIA SPACE BELGIUM, qui couvrent l’essentiel de l’électronique embarquée dans des satellites et deux laboratoires universitaires, le CSL de l’ULiège et le CRC (Cyclotron) de l’UCL, ce dernier constituant une plateforme (PFI) labellisée en 2016 par le Jury International du Gouvernement.

Le second projet est le projet VISCOS, porté par la SONACA.

Dans le secteur aéronautique en particulier mais aussi dans tous les autres secteurs, les matériaux composites se généralisent. Le comportement de ces matériaux à l’impact est particulièrement complexe et mal maîtrisé. Le projet VISCOS supporté par Skywin et la Région Wallonne vise à développer les outils numériques (Virtual Testing) dans le domaine de l’impact. La méthodologie sera mise au point sur les impacts basses énergie (chute d’outil, …) qui provoquent des dommages presque invisibles mais qui détériorent la résistance. La faisabilité sur l’extension sur la haute énergie (impact d’oiseau, …) sera explorée. Le projet repense l’approche de manière fondamentale pour proposer une rupture technologique en termes de qualité de prédiction permettant de réduire les coûts et les risques de développement tout en augmentant le potentiel d’innovation via l’exploration virtuelle de design ou via de nouvelles fibres. L’objectif est donc de renforcer la compétitivité wallonne dans le domaine en fédérant des partenaires de 3 origines : industries (SONACA & ISOMATEX), universités (ULiège & UCL) et éditeur de logiciel (E-XSTREAM). Le projet VISCOS bénéficie du support d’acteurs de référence (AIRBUS et AGC) ce qui assure la pertinence de celui-ci.